Quels sont les symptômes d’une lombalgie.


Avec l’avènement de la technologie, la position assise est plus courante. Durant cette période, le manque d’activité physique multiplie les facteurs de risques. Le corps humain est plus propice que jamais à l ’apparition des symptômes d’une lombalgie.


Chez l’adulte, les symptômes du mal de dos sont souvent d’origine musculo squelettique.

Le manque d’activité physique régulière, dû à la crise sanitaire, ont fait augmenter le nombre de personnes affectées par la lombalgie. L’état de forme générale est affecté par la persistante, et parfois lancinante douleur lombaire. On est diminué dans ses mouvements, dans ses déplacements. On est plus fatigué, on a du mal à récupérer, on dort moins bien et cela pèse sur le moral.

Dr Nachemson, un médecin suédois, a montré que les pressions discales variaient selon les positions adoptées. La charge approximative du disque L3-L4 est de 25 % du poids du corps lorsqu'une personne est au lit. Elle est de 100 % lorsqu'elle est debout et peut atteindre 220 % lorsqu'elle est penchée vers l'avant. Faites le calcul avec vos propres données personnelles.


La pression discale varie en fonction de la position adoptée - WaffStudio
Dr Nachemson | WaffStudio

J’en ai plein le dos

Une mauvaise position, plus exactement une mauvaise habitude posturale, est généralement à l’origine de douleurs musculaires. Les symptômes d’une lombalgie apparaissent. Parfois le nerf sciatique est coincé, ça lance jusque dans la jambe.


Un faux mouvement, un tour de rein par exemple, dont la conséquence se caractérise par une douleur vive, peut se produire accidentellement. La douleur survient brutalement et participe à l’épuisement physique. L’incident n’est pas prévisible, mais acceptons qu’un faux mouvement peut être la conséquence d'un manque d’exercice physique, plutôt que d’un manque de chance.


Dans les cas les plus grave, la lombalgie aiguë se développe et les douleurs permanentes au niveau des vertèbres lombaires deviennent insoutenables. Si rien n’est fait, les lombalgies chroniques trouvent un terrain propice pour se développer. Le déplacement devient une épreuve, la motricité toute entière est ralentie et l’on se perçoit, comme une charge lourde.


La lombalgie touche également la femme durant sa grossesse. Vers le 5ème mois les spécialistes constatent que 50% des femmes enceintes sont concernées. La modification de la silhouette, la prise de poids, le changement des lignes d’équilibre, mais aussi le manque d’activité pour certaines d'entre elles, provoquent des maux de dos.

Le mal de dos peut aussi être d’origine psychosomatique. Le mauvais stress, l’anxiété, le manque de sommeil, les soucis du quotidien , les événements malheureux de la vie génèrent des émotions négatives. Le corps va devoir les stocker avant de les éliminer ou les oublier, le temps de changer d’environnement, de période ou de fréquentations.


L’usure des vertèbres, sous la contrainte du vieillissement, entraîne des problèmes sur les disques intervertébraux. Un seuil est franchi, peut-être celui de la maladie chronique. Le rapport à soi-même et aux autres change.


En effet, la douleur intense impacte les régions au niveau des vertèbres, on a souvent mal voire très mal au dos. On est dans l’obligation permanente de faire attention, à chaque mouvement ou déplacement, on cherche à protéger son dos.


L’ infiltration réalisée par un spécialiste méticuleux comme le médecin français, Dr François Aubert, voire l’intervention chirurgicale apparaissent comme des options probables.


La pratique sportive peut générer le mal de dos.

Le golf par exemple est une discipline très technique qui nécessite l’encadrement d’un pro de golf, pour l’apprentissage des bonnes pratiques, du bon geste.. Un mouvement mal dosé, un transfert de puissance imprécis, ou des appuis défaillants, peuvent entraîner des douleurs dorsales, parfois très traumatisantes.


Les professionnels de santé sont de bons conseils.

Le premier réflexe est de consulter un médecin, un rhumatologue, un masseur kinésithérapeute, un ostéopathe dans l’espoir d’une solution. On cherche le remède en se tournant vers les spécialistes de la santé.


Souvent on ingère des antalgiques, ou des anti inflammatoires, on utilise des pommades ou des huiles essentielles, pour atténuer rapidement la douleur. On écoute les conseils avisés, on les applique le temps que la douleur s’estompe, ...et puis on oublie.
On privilégie l’expertise du spécialiste, sans réellement s’impliquer dans la prise en charge et la prévention de la rechute.

La douleur soulagée, on reprend ses activités. L’un des meilleurs remèdes , c’est le mouvement, l’exercice physique, la marche, le sport, l’escalier plutôt que l’ascenseur. Du curatif au préventif, l'exercice physique est une assurance contre les maux qui affectent le dos.


Les spécialistes scientifiques font le lien entre le mal de dos et la santé mentale; surtout chez la personne atteinte par des douleurs intenses.


Des troubles de la santé mentale comme la dépression peuvent apparaître, et sont observées dans le cadre de pathologie chronique.



Je soulage ma lombalgie moi-même.

Constatez en position assise, comme l’immobilité du bassin entraîne l’immobilité de la colonne lombaire. Il faut trouver le moyen de mobiliser son corps, de bouger pour ne pas amplifier les raideurs musculaires.

Considérez que le bassin est le socle de la colonne vertébrale, les corps vertébraux sont empilés sur le bassin.

Quand le bassin est immobile, forcément notre colonne l’est également. Quand le bassin a tendance à plonger vers l’arrière, la colonne lombaire est en flexion, donc en situation de faiblesse face aux contraintes.


Découvrez une solution ergonomique, sans rien changer à votre journée de travail en utilisant autrement votre temps assis. Reconnue comme instantanée, cette solution ergonomique permet de soulager rapidement une lombalgie.

De nombreux utilisateurs l’ont adopté à leur poste de travail, au bureau ou bien à la maison et la plébiscitent. Les travailleurs indépendants ou les grands groupes mondiaux comme L’oréal ont sélectionné cet équipement pour le confort de leurs personnels sédentaires. Facile à gonfler, ludique et élégant, bon marché, ce petit coussin ergonomique tient toutes ses promesses.


Le Waff Mini vous garantit une meilleure posture pour soulager le mal de dos

Ce coussin ergonomique gonflable de 250 grammes spécialement étudié, s’appelle le Waff Mini. Il vous suit partout et permet de mobiliser le bassin aussi bien en avant, et en arrière mais également de chaque côté. Il s’utilise également en soutien lombaire.


Le Waff Mini produit une série de micros-mouvements qui améliore constamment le gainage du tronc et la réactivité des muscles. C’est un véritable correcteur d’assiette (d’assise).

.

Le Waff Mini provoque en permanence la mobilité de l’utilisateur. Il impose en douceur, la sollicitation des chaînes musculaires, y compris les chaînes postérieures qui sont le plus en contrainte.


Le Waff Mini développe l’endurance des muscles du tronc, des érecteurs de la colonne vertébrale, des fléchisseurs du tronc et celle de l’ensemble de la sangle abdominale. Très ludique et très efficace, vous avez la garantie de l’effet immédiat.


Le Waff Mini passe de l’horizontal (dessous des fesses) à la verticale, en le plaçant sur le bas du dos. Il produit une sensation de soutien amplifiée sur la zone douloureuse, qui permet de protéger davantage le rachis lombaire et soulage la douleur de l’hernie discale.

Le Waff mini interdit la mauvaise position. Les lignes d’équilibre du corps se redessinent pour vous préserver, et contribuent à votre confort retrouvé.


Voici de petits exercices de mobilisation douce réalisés sur votre chaise ou bien sur votre fauteuil qui amplifient les apports positifs. Quelques minutes quotidiennes, très ludiques, suffisent et pendant de temps vous continuez de travailler concentré. Apprenez ses exercices et répétez-les chaque jour, selon votre désir.